Exemples toiles Michel Moreau


Actualités | Expositions 2015

Les expositions à venir en 2015 :

  • -

Nouvelles toiles : "Baroque 2015", voir ci-dessous.

Expo à venir : -
Dates : A venir
Twitter : @PeintreMoreau

Toiles

Une sélection des toiles de Michel Moreau par thèmes.

Le paraitre au féminin

Communication féminine (130 x 97)

La table, symbole de convivialité, est surchargé de vaisselle et fruits, abondance signe d'une certaine aisance, un peu ostentatoire.
Mais les femmes richements vetues qui y sont attablées ne sembles par partager ce moment : elles semblent pensives, dubitatives. La première semble ignorer les autres concentrée sur sa tablette numérique (en conversaiont avec d'autres...)
Une autre semble vouloir en surprendre les secrets, la troisième semble indifférente, toute à sa dégustation d'une cerise. Le chat est lui-même inddiférent à la scène comme un témoin hautain de cette réunion de personnages égocentriques.
Passez votre souris sur la toile pour en voir les détails


Le balcon (114 x 146)

Un clin d'oeil au tableau de Manet (Le balcon,musée d'Orsay, Paris) qui depuis sa première exposition, fait toujours autant parler de lui.
Dans le monde du paraître quatre personnages coiffés, chapeautés,arborant bijoux, sacs de collection et robes de grands couturiers apparaissent en haut d'un balcon. Sont-elles là pour voir quelque chose ? Non, pour être vues, elles sont exposées comme des oeuvres d'art. Elles s'observent, se mesurent, nous toisent, se mettent en valeur comme des hommes politiques, des philosophes, des dirigeants religieux, sur le point de faire un discours au peuple que nous sommes, nous, spectateurs...
Derrière ces icônes de notre société où l'apparence prédomine apparait le musée de Picasso, un maître, dont les tableaux sont exhibés partout dans le monde.
Passez votre souris sur la toile pour en voir les détails


La vente en réunion (162 x 130)

La mise en scène de cette réunion d'acheteuses est composée avec soin : Le café est servi, la vente peut commencer.
Le personnage de gauche,les deux mains sur le porte monnaie va déclencher les achats.Sa voisine,fort bijoutée se demande bien qu'acheter lorsque l'on a déjà tout !
Le personnage de droite,chapeauté à l'anglaise regarde vers l'extérieur,elle fait juste acte de présence,sa voisine, elle regarde avec émerveillement les objets luxueux présentés : chaussures, sacs de grands couturiers, crèmes et parfums..
Quatre lutins amusés par le spectacle ,en soulignent la futilité...
Au centre,au dessus de la mêlée un personnage arbitre la rencontre, surveille les transactions.
Au premier plan ,l'enfant n'est pas encore dans le monde du paraître,il rêve, toujours dans le monde merveilleux de l'enfance..mais déja sa couronne d'enfant roi laisse présager le futur consommateur...
Passez votre souris sur la toile pour en voir les détails

Le monde du paraître

Le joli garçon (145 x 113)

Devant une table dressée,un service à café et des fruits symboliques ( pommes, raisins )donnent une atmosphère sensuelle à cette réunion.
Quel est le fruit de la Tentation ? sans doute le jeune garçon debout au centre...
A gauche une femme assise dans un grand fauteuil avec son petit chien,parée de bijoux précieux, semble être un personnage dominant.Sa voisine,un peu anxieuse l'observe... convoite peut être sa place.
Le personnage à droite semble moqueur et désabusé.
Entre les personnages se tisse tout un réseau d'envie, de convoitises et de désir de possession ..
L'ensemble de la série sur LE PARAÎTRE a été composé volontairement dans l'esprit des toiles de la Renaissance.
Les convives sont attablés ou réunis comme pour partager un moment, un mode de vie ,avec en contre-pied ,des comportements très ancrés dans la société actuelle.
Passez votre souris sur la toile pour en voir les détails


Mariage pour tous

Le mariage pour tous, 17 mai 2013 (200 x 100)

Cette toile se veut un repère dans le temps (France, 2013). Elle n'a pas pour but de prendre partie mais de témoigner d'une loi qui pose question.
Les deux personnages de l'extérieur interrogent les spectateurs : ils sont là, le mariage existe, et maintenant ?
Le bébé au centre représente l'avenir.
Les regards des autres personnages, tout comme les lignes de force convergent vers cet avenir,cet enfant, au coeur du débat.
Le petit garçon avec son skate est là, bien dans son époque, son attitude est ouverte et le skate représente cet équilibre à garder face aux remous de la société.
Sa soeur elle se penche vers le bébé et semble chercher une réponse auprès de l'elfe.
L'autre père est tourné vers les enfants, sa préoccupation.
L'autre petite fille, en désignant le bébé, pointe la question de la parentalité, de la filiation, de la transmission.
La femme accoudée semble rechercher l'approbation du spectateur.
A cheval sur les deux toiles les premiers textes de la loi sur le mariage pour tous sous les seins nus d'une Marianne impassible qui semble rappeler que la loi, c'est la loi...
Le tableau fait 2m x 1 m, volontairement partagé en deux parties égales (deux couples égaux), pouvant se séparer et s'exposer unis ou séparés.
Passez votre souris sur la toile pour en voir les détails


 

Autres toiles

Presse

Juin 2011 : Trélazé, Grand Angers. Sur 10000 m², 230 toiles de Michel Moreau


"Les rêves picturaux de Michel Moreau aux Ecuries cet été" - source : Ouest France, 30 juin 2011

C'est l'exposition de l'été 2011 dans le cadre du festival estival. Michel Moreau investit les 1000 m² des anciennes écuries de Trélazé jusqu'en septembre. Après Bazelitz, Kretz, Poliakoff, ou encore Picasso et Braque, Michel Moreau a accroché ses toiles aux cimaises des écuries, des oeuvres superbement éclairées qui claquent sur les murs de schiste d'un lieu chargé d'histoire.

L'artiste peint depuis toujours, en autodidacte. Après ses études, il crée un bureau d'architecture et de décoration dans les années 60. Médaillé au salon des artistes français en 1982, trois ans plus tard, Michel Moreau fonde une école de peinture qui verra passer plus de 150 élèves. Lauréat de nombreux prix, son travail est présent dans les collections privées et publiques dans le monde entier.

Michel Moreau investit les 1 000 m² des anciennes écuries des ardoisières à Trélazé jusqu'en septembre. L'artiste peint depuis toujours, en autodidacte. Après ses études, il crée un bureau d'architecture et de décoration dans les années 1960. Médaillé au salon des artistes français en 1982, il fonde trois ans plus tard une école de peinture qui verra passer plus de 150 élèves. Lauréat de nombreux prix, son travail est présent dans les collections privées et publiques du monde entier. Sa peinture est assurément figurative. Le monde, l'artiste l'observe. « Je suis, dit-il, le metteur en scène de cet univers afin de faire partager ma vision banalisée de chaque jour. » La lumière a son importance dans ces toiles, et la composition est rigoureuse, tout cela pour provoquer l'émotion. « Chaque toile, dévoile-t-il, est une fenêtre ouverte permettant à chacun de pénétrer dans mon univers, de s'y glisser subrepticement, voire de s'y projeter totalement. » C'est une confrontation entre le réel et l'imaginaire que souhaite susciter le peintre à travers les pupilles du spectateur.

Composition et lumière

Michel Moreau, à l'évidence, propose au visiteur un partage de sa vision du spectacle de la nature. La recherche de la lumière, c'est son absolu « car c'est la toile qui doit éclairer le spectateur, la lumière vient de l'intérieur », et la composition est rigoureuse, tout cela pour provoquer l'émotion. « Chaque toile est une fenêtre ouverte permettant à chacun de pénétrer dans mon univers, de s'y glisser subrepticement, voire de s'y projeter totalement. »

Ensuite, son travail est « de transcender la réalité par la transparence et la vibration ». C'est une confrontation entre le réel et l'imaginaire que souhaite susciter le peintre à travers les pupilles du spectateur. Dans toutes ses toiles, il y a une histoire, des instants de son enfance, des moments de mémoire.

Source : Ouest-France, voir l'article


Artiste peintre figuratif